Le meilleur chantournage en 2021

Voici le classement des meilleurs produits de la catégorie Tunnel:

Tunnel of Love: c'est le plus acheté, les commentaires moyen sont 4,8 avec 189 commentaires

The Tunnel: deuxième position pour ce produit, les commentaires moyen sont 4,3 avec 81 commentaires

Au bout du tunnel: troisième position pour ce produit, les commentaires moyen sont 4,5 avec 21 commentaires

Tunnel of Love

Meilleure Vente n° 1
Tunnel of Love
189 Commentaires

Commentaires client

The Boss doing it as he does
A favourite for me and beautifully pressed on vinyl
Clean and tidy
Great condition.
Lumineux au bout
Il ne paie pas de mine, cet album de Springsteen. Il est pourtant capital à ce stade de sa carrière, représentant un vrai tournant tout en étant peut-être l'album le plus touchant de son auteur. Parce que peut-être le plus sincère. Le problème était très réel: que proposer après le raz-de-marée "Born In The USA" ? Impossible de taper aussi fort et, donc, Bruce Springsteen va faire le dos rond. Surtout qu'entretemps, un tas de questionnements est venu se bousculer devant sa porte. Et que le bougre a divorcé. On entre à pas feutrés dans cet album immaculé: "Ain't Got You", blues plus Bo Diddley que Jimmy Reed, est court et épuré, roots et direct. Une entrée en matière sans chichi avec un Springsteen très en voix. "Tougher Than The Rest", peut-être le morceau le plus Johnny Cash de Springsteen, est somptueuse et majestueuse, jusqu'à son solo qui semble emprisonné à l'intérieur du titre, donnant le ton mélancolique et dubitatif de tout l'album. Springsteen montre qu'il n'est pas abattu ou dépressif pour autant car suit la petite douceur que représente "All That Heaven Will Allow", pleine d'espoir et toute simple, guillerette extatique. Touchant. Springsteen montre aussi, avec la fiévreuse "Spare Parts", qu'il n'a pas non plus laissé de côté le rock incendiaire, capable de venir botter le train de quiconque sur ce terrain. Non, l'album n'est pas un "Nebraska" bis, il n'est pas noir et blanc, il possède plusieurs facettes. "Cautious Man" réveille toutefois le fantôme de "Nebraska", austère et désespérée, à fleur de peau. "Walk Like A Man" se fait moins fataliste et retrouve des faux airs à la Van Morrison de la grande époque, influence si chère à Bruce Springsteen. Après ce panel mine de rien assez riche, la face B va enchainer quatre superbes titres dans le prolongement qu'avait ouvert "Tougher Than The Rest". On touche là au cœur de l'album et à sa personnalité-même. Si "Tunnel Of Love" prend tout son sens, c'est à partir de maintenant: "Tunnel Of Love", le morceau, commence bizarrement avec une boite à rythmes trépidante. Sur tout l'album, Springsteen va user de synthés matois et diserts ainsi que de boites à rythmes retorses, par petites touches seulement mais il est clair qu'il n'est pas expert en la matière et que leur utilisation n'est pas de la toute première fraicheur. Encore une fois, Springsteen montre également par là que "Tunnel Of love", décidément, n'est pas un second "Nebraska". Par ailleurs, dans la même démarche, les divers membres du E Street Band viennent tour à tour et sporadiquement intervenir sur plusieurs morceaux quand le patron estime que c'est nécessaire. "Tunnel Of Love" est donc bien un album qui tient debout tout seul et qui a son propre mot à dire. Après cette intro assez surprenante, le morceau "Tunnel Of Love" est une superbe embardée bariolée et pleine d'allant, une invitation brillante et entrainante irrésistible. "Two Faces" ensuite colle le frisson, simple et juste, étonnamment proche de la confession, malgré son synthé aigrelet qui la strie sur la fin (ou peut-être à cause de ?). Après ça, bam, le meilleur morceau de Willy DeVille déboule, ça s'appelle "Brilliant Disguise" et c'est sans appel (ahem): Springsteen touche au cœur avec ce morceau sublime, rayonnant et encore très touchant, où il déverse toute son âme et ses tourments. "One Step Up", enfin, très belle aussi, et toujours dans cette même veine sincère et intimiste. On l'aura compris: Springsteen, qui a tant chanté les autres, ces petites gens extraordinaires, décide, dans "Tunnel Of Love", de parler de lui. Il en a besoin, c'est son album de divorce ainsi que son album d'homme à homme car, enfin, il entre dans l'âge adulte. Il a fini de courir, il s'arrête sur le bas-côté et regarde ce qu'il en est. C'est en cela que "Tunnel Of Love" est un album important, derrière des atours timides et pâlots. C'est aussi le dernier album de Springsteen totalement pertinent. C'est qu'après, devenu adulte, il se contentera de commenter l'actualité, plus ou moins. "Tunnel Of Love" est le premier mais aussi le dernier album où Springsteen parle de lui-même. On termine avec "When You're Alone", douce-amère et encore toute simple, qui retrouve un peu de l'ironie amusée de "All That Heaven Wll Allow", et puis "Valentine's Day" clôt les débats dans la gaze et la douceur, un titre où le barde de Dultuh le dispute au cow-boy de Belfast, la tristesse en avant mais la tête haute tout du long. Beau et intime, encore une fois. Alors certes, l'album ne paie vraiment pas de mine. Et pourtant... C'est sans doute l'un des plus sincères de son auteur. Et c'est sans aucun doute celui qui lui ressemble le plus. Springsteen, ici, ne joue aucun rôle que lui-même. Il s'épanche comme rarement. Et c'est très beau, tout simplement.

Acheter sur Amazon

The Tunnel

Meilleure Vente n° 2
The Tunnel
81 Commentaires
The Tunnel
  • Amazon Prime Video (Video on Demand)
  • Kjersti Helen Rasmussen (Writer)

Commentaires client

j'aime
Un bon film plus réaliste que celui avec Sylvester Satalon.
Bon film catastrophe scandinave
Film catastrophe réaliste qui nous fait découvrir un pays peu filmé.
Très bien
Très bien rien a dire

Acheter sur Amazon

Au bout du tunnel

Meilleure Vente n° 3
Au bout du tunnel
21 Commentaires
Au bout du tunnel
  • Amazon Prime Video (Video on Demand)

Commentaires client

au bout du tunnel
Bjr J ai déjà évalué cet envoi J ai maintenant visionné et j ai adoré l histoire cordialement Annie
Très bon petit film de genre argentin
En voilà une belle surprise que cette petite production sud-américaine (Argentine pour être précis) ! Au bout du tunnel (2016) est un très bon thriller, bien filmé et original. En effet, on est loin des productions stéréotypées américaines et l'histoire de base - un braquage de banque - est vite enrichie d'autres éléments dramatiques qui renforcent l'impact du film. Impossible de deviner la fin tant les rebondissements sont nombreux et bien amenés. De plus, les acteurs sont très bons (et quand on voit la belle Clara Lago ...). J'ai beaucoup apprécié Au bout du tunnel et je le recommande, car il n'a pas eu le succès qu'il méritait.
Qui arrivera au bout??
Ce petit bijou de mise en scène nous vient d'Argentine cette fois et qui manie avec une intelligence rare, à la fois le thriller, le drame, ou encore l'action et qui utilise son concept comme tremplin pour nous livrer plusieurs réflexions, toujours subtils, sur pas mal de sujets intéressants. Un film qui ne laisse aucun morceau de la bête pour nous livrer un suspense haletant du début à la fin. Difficile dans dire davantage sans trop spoiler,mais sachez que si vous aimez bonne les séries B couillus et qui sortent un peu des sentiers battus, je vous le conseille chaudement.

Acheter sur Amazon
Partagez votre amour